Week-End du 28 mars – 2e partie

On 7 April 2009 by Jérôme

Mise à jour, 15-mars-2009 : Ajout du lien vers les galeries photos à la fin de l’article

Retour sur les autres évènements/activités de cette fin de semaine.

Le samedi midi, après avoir récupéré la voiture de location, j’ai été chercher les couchsurfers (Marc, Khaled et Charlène) au point de rendez-vous. Nous sommes retourné dans mon petit studio pour manger ensemble et décider du programme de la journée.

Nous avons commencé notre fin de semaine par une visite du Vieux Québec à pieds, une petite marche sous un beau soleil, autour du fameux château Frontenac. C’est un quartier très jolie et très agréable, mais qui doit être assailli de touristes l’été. Nous avons erré dans les rues et ruelles pavées, contourné le château Frontenac pour arriver sur la “Promenade des Gouverneurs” qui longe le fleuve Saint-Laurent. La promenade nous amène en haut des fortifications de la citadelle de Québec, au début du Parc des Champs de Bataille et des Plaines d’Abraham (lieux hautement historique de la ville).

Château Frontenac

Promenade des Gouverneurs

Rue du vieux Québec

J’ai quand même hâte que l’été arrive, en ce moment, c’est la “fonte des neiges”. En fondant, la neige laisse apparaître dans les rues et les parcs, les déchets ensevelis durant l’hivers, ainsi que le sable/sel utilisé sur les routes et les trottoirs. On se retrouve avec de grosses buttes de neige/glace, noires, sur le bas côté des routes. Ça n’a pas gâché notre ballade, mais ce sera encore mieux après. Nous sommes finalement rentré souper et nous reposer une peu en fin d’après midi.

Le trône de glace

Le programme de la soirée, c’est l’Hôtel de Glace, après 20h. C’est le dernier soir où il est ouvert, la saison est finie.
On arrive sur place vers 22h, on va acheter nos billets (12$) et on se présente à l’entrée. Déjà de l’extérieur c’est impressionnant: de grands bâtiments immaculés, entièrement en glace, illuminés de différentes couleurs. À l’intérieur ça l’est encore plus, la glace recouverte de neige à l’extérieur, est ici translucide. L’employé de l’entrée nous explique que la glace commence à fondre, mais qu’en plein hivers, on peut se voir très nettement à travers les piliers de glace.

On a en prime, le droit à d’autres explications: L’hôtel fait 3000m2 de superficie et la température y est constante, entre -3 et -5 °C. La glace utilisée est une glace spéciale, conçue en laboratoire. Pour être exact, c’est l’eau qui est particulière, elle est quasiment pure et sa caractéristique est de geler depuis l’intérieur vers l’extérieur. Ça a pour effet d’expulser tout l’air pendant la congélation, donnant ainsi des blocs de glace beaucoup plus résistant (aux chocs et au temps), mais également plus lourde, oubliez le 1L=1Kg, c’est 2 à 3 fois plus ! Et c’est ce qui permet aussi d’avoir une transparence quasiment parfaite.

Voute de glace

Ça s’appelle un hôtel … parce que c’est un véritable hôtel ! Vous pouvez louer une chambre à partir de 200$ la nuit par personne, pour une chambre standard. Sinon vous pouvez opter pour une chambre à thème, une chambre avec cheminée (en fonctionnement), avec jacuzzi … et toutes les chambres ont une salle de bain chauffée. Les chambres ne peuvent être visitées que jusqu’à 20h, puisqu’elle sont occupées le soir 😉

La chapelle

L’hôtel est détruit et reconstruit tous les ans sur un thème différent. A part des chambres, on trouve à l’intérieur des sculptures, une mini-exposition de photos, un tobogan et bien sur la discothèque avec son bar, boissons servies dans des verres en glace. L’hôtel lui-même est construit en voutes et piliers sculptés. De fausses peaux d’animaux sont étalés sur les sièges pour ne pas se mouiller. A côté dans un autre bâtiment, se trouve la chapelle (les bancs sont en bois). La visite se fait assez rapidement et au final, ça doit être plus intéressant de venir plus tôt et de visiter les chambres.

Le dimanche après midi, après le chien de traineau, on est partis à la chute de Montmorency. Le temps s’était couvert et la pluie s’annonçait. La chute de Montmorency est plus haute que les chutes du Niagara, mais beaucoup moins large, donc moins impressionnante et moins touristique. Elle est néanmoins intéressante à voir, même (surtout en hiver), du fait qu’elle gèle entièrement (en façade à priori). Devant la chute, il y a un petit lac qui rejoint un fleuve peu après. On peut longer le lac pour atteindre la chute d’eau par le bas, puis emprunter un escalier pour rejoindre le haut de la chute et la traverser sur un pont.

La semaine dernière, le lac était encore gelé, mais plus la chute d’eau. Il y a quand même un phénomène intéressant à observer: toute la “vapeur” d’eau dégager la chute d’eau, gèle ou se transforme en neige et s’accumule au pied de la cascade. Tout au long de l’hiver se constitue une butte d’une bonne dizaine de mètre de hauteur, donnant au visiteur, au choix, une vue imprenable très proche de la chute ou un toboggan vers le lac gelé. Vue du pont, cette butte ressemble plus à un cratère … c’est assez étrange. On fait presque toute la visite sous le vent et la pluie, donc dès que l’on a eu terminé de prendre des photos, on ne s’est pas attardé dans le coin et on est parti prendre un “bon” café dans un Starbuck.

Chutes de Montmorency

Chutes de Montmorency

Cratère de glace

Le soir même, après le départ des CouchSurfers, j’emménageais dans ma nouvelle coloc.

C’était une fin de semaine bien chargée 🙂

.

 

Comments

comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *