Poutine et Boréale, les explications …

On 30 April 2009 by Jérôme

Ça fait maintenant 2 mois que je suis à Québec et j’ai enfin pris en photo une poutine, ce qui me permet finalement d’expliquer le titre de mon blog.

La Boréale

J’avais déjà parlé de la boréale, qui est une bière Québécoise très répandue et déclinée en 6 “couleurs”, de la blanche à la noire. On pourrait la comparé, en ce qui concerne la popularité, à la Kronenbourg ou à la Heineken, mais au goût ça vaut au moins une 1664, une Jenlain ou une Pelfort ;). C’est la microbrasserie “Les Brasseurs du Nord” qui produit cette bière depuis 1987, initialement créée par des étudiants pour payer leurs études. Aujourd’hui la microbrasserie est la deuxième plus importante du Québec et ses bières ne sont pas vendues en dehors de la province. On peut également noter que la brasserie c’est lancé depuis peu dans une production plus écologique et se tourne vers le développement durable.

Boréale étiquette col

Boréale cuivrée étiquette avant

Boréale étiquette arrière

La Poutine

La poutine est un plat emblématique du Québec, au départ très rural, il est maintenant démocratisé voir « touristisé ». La conception semble très simple … des frites, du fromage (cheddar) en grains, le tout copieusement arrosé d’une sauce brune qui ramollie l’ensemble. Mais la recette de la sauce est tenue secrète (je pense que chacun à la sienne), le fromage doit faire couic-couic sous la dent, mais sans être complètement caoutchouc et immangeable, et les frites, semble-t-il, sont issues d’une parcelle de terre qui confère à la pomme de terre un goût particulier.

Si on demande à un Québécois (habitant de la ville de Québec) où manger une poutine, 90% vont répondre chez Ashton. C’est un fastfood qui en à fait sa spécialité, c’est bon, mais étant donné que je n’en ai pas gouté d’autre je ne peux pas encore comparer. Juste pour info, Ashton propose 3 tailles de poutine, la « mini », la « baby » et la « regular », mais moi je les appellerai plutôt « petite » « grande » et « très grande ». La première fois que j’en ai mangée j’avais assez faim, j’ai donc pris une « regular », j’ai bien essayé de tout manger, mais au final j’en ai laissé environ 1/4

J’ai entendu de la bouche d’un Québécois que le goût particulier de la pomme de terre (provenant de l’île d’Orléans en ce qui concerne Ashton) serait donné par les rejets polluants des usines à proximités … ce serait aussi la raison pour laquelle il n’y a pas d’Ashton en dehors de la ville de Québec.

Concrètement on trouve de la poutine partout, chacun la préparant avec ses propres ingrédients, par exemple, McDonald, qui s’adapte toujours très bien, l’a ajoutée à son menu … mais on me l’a déconseillé. Par contre, on m’a parlé d’un restaurant (toujours restauration rapide) qui a développé la poutine à son maximum, en mettant à son menu environ 50 poutines différentes, il s’appelle L’intuition.

L’histoire de la Poutine n’est pas très claire et deux petites villes se disputent la paternité du plat, l’un d’eux à même lancé le festival de la Poutine. Je vous laisse lire les différentes version sur Wikipedia ;). 

Quant au mot lui même il viendrait de l’anglais pudding ou pouding.

Voilà mes 2 photos, franchement pas terrible, mais ça vous donne une idée :

Poutine

Poutine

Comments

comments

5 Responses to “Poutine et Boréale, les explications …”

  • Chery

    hum hum… combien de kg je prends avec ça? lol

  • jerome

    c’est vrai que c’est pas très santé comme lunch, mais après qq pintes de bière ça passe bien 🙂

  • JP

    Très intéressant ton article Jéro!

    j’ai lu récemment que certains villes aux États-Unis (probalement dans le Maine ou le New-Hampshire) prétendent être le vrai berceau de notre poutine nationale. J’aurais pas de misère à le croire étant donné la quantité de gras qu’on y retrouve 🙂

  • Très bon votre article. Pas franchement bon pour un régime mais ça a l’air fort appetissant

  • jerome

    Merci 🙂
    Malheureusement beaucoup de choses appétissantes ne sont pas recommandées pour un régime 😀

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *