Camping au Mont Sainte-Anne

On 13 November 2009 by Jérôme
Vue en montant

Vue en montant

Camper au sommet du mont Sainte-Anne est une activité habituellement interdite.

Le mont Sainte-Anne, à environ 45 min de Québec, est une station de ski l’hiver et un site de randonnées, VTT le reste de l’année. Il s’élève à 800m d’altitude et est sur la commune de Beaupré.

Seule une fois par an, le 19 septembre en 2009, le sommet est ouvert au camping, dans le cadre d’une activité (payante) organisée par un l’organisme Bougex, encore une fois c’est un membre de CouchSurfing qui a mis en place cette sortie. C’est ouvert à tous le monde, et cette année, c’est plus de 200 personnes qui y ont participé. De notre côté, nous étions environ 35 CouchSurfers, ce qui nous a permis de profiter du tarif groupe, soit 20$ HT.

L’organisation était la suivante :

Bougex se charge de transporter les bagages au sommet du mont Sainte-Anne, de délimiter le camping, de proposer un divertissement le samedi soir et d’offrir le déjeuner du dimanche matin, juste après le lever du soleil.
Les participants doivents monter à pieds en haut du mont, apporter leur souper, boisson et équipement de camping (prise en charge des bagages avant 16h).

Je suis parti de Québec avec PA, un CouchSurfer, après une mésentente sur le lieux de départ (Quelle idée de construire 2 épiceries de la même chaine sur la même route !).
On est quand même arrivé à temps et après avoir déposé nos gros bagages à Bougex, nous avons entamés l’ascension, seulement tous les deux puisque le reste du groupe était parti un peu en avance en empruntant un petit chemin à travers bois.
Ne connaissant pas le coin, j’ai suivi PA, qui m’annonce sans hésiter “On va prendre par la piste de ski, de toute façon tous les chemins vont au sommet !”

J’ai souvent entendu dire “Il n’y a pas de vrai montagne au Québec, c’est que des collines !”
Effectivement, peut être que ça ne culmine pas à 3000m, mais ça n’empêche pas que ça grimpe raide !!
J’ai appris plus tard que la piste que l’on a montée est une descente de ski noire …

Donc je dois avouer que la fin de la montée a été particulièrement dure, et pour plusieurs raison :
1) J’ai sous estimé la raideur de la pente
2) Je n’ai pas du tout pensé à la durée de la monté pour ménager mes efforts
3) J’ai fais une “grosse” pause à côté d’une cabane … je pensais être arrivé, jusqu’à ce que je vois PA arriver et continuer à marcher, une autre pente bien raide se cachait derrière le virage boisé !

J’ai fini l’ascension seul, très doucement et en prenant des photos (parce que bien sur, j’étais chargé de mon matériel)
J’aurais mis en tout 1h15 (les autres par le chemin dans les bois, ont mis entre 2 et 3h suivant les pauses)

Vue de la tour, au sommet

Vue de la tour, au sommet

Au sommet, j’ai rejoint les premiers arrivés au campement CouchSurfing. J’ai ensuite été cherché mon sac et englouti une grappe de raison pour récupéré des forces :). Le sommet est plutôt grand. Il y a deux chalets, un chenil, une petite tour avec vue panoramique, les remontés mécaniques et des espaces boisés.
La tour nous a offert une belle vue à 360°C, et la crête un un panorama sur le fleuve Saint-Laurent et l’île d’Orléans, on apercevait même Québec à l’horizon.

Pas besoin de vous dire que j’ai eu chaud en montant, mais au sommet, sans activité, avec la nuit tombante et le vent, il faisait bien plus froid et je n’ai donc pas tardé à troquer mon short et mon T-shirt contre un pantalon, gros pull et même la tuque et les gants.

Couché de soleil

Couché de soleil

Peu après nous avons assister au couché du soleil, il faisait froid, pour le reste je vous laisse regarder les photos :
Le reste de la soirée, on a mangé, bu, chanté et dansé. L’animation prévu par Bougex, était un chansonnier (un chanteur de reprises) qui s’est produit jusqu’à environ minuit.
Il y a avait également un petit feu pour réchauffer les plus frileux à qui la foule ne suffit pas 🙂

A 1 ou 2h du matin, notre groupe de 35 était déjà réduit à 5 ou 6, on est allé dans un des chalets pour se réchauffer un peu. Des bénévoles distribuaient du café et un peu de nourriture pour les marcheurs participants aux 24h monté-descente du mont Sainte-Anne contre l cancer. On est resté discuté là un petit peu. C’est à ce moment que quelqu’un a proposé de dormir à la belle étoile pour être sur d’être réveillé pour le lever de soleil à 6h.

Lever de soleil

Lever de soleil

Tout le monde n’a pas été tenté, mais les aventureux (dont moi 😉 ) ont été chercher leur matelas et sac de couchage pour aller s’installer sous le chalet, sur le belvédère, à l’abri du vent. Après 2h de pseudo sommeil, nous nous sommes réveillés pour le lever de soleil. Il a malheureusement été gâché par un ciel nuageux, mais il y avait quand même une belle lumière. Ça a duré environ 40 min, à la suite de quoi ont est allé poser nos affaires dans les tentes, puis faire la queue pour le petit déjeuner.

C’était un tout petit self-service et vu le nombre de participants, ceux qui ne sont pas arrivés assez tôt, ont du attendre env 45min pour se servir et après il fallait encore trouver une place assise ! A part ça, le petit déjeuner était très copieux et équilibré : café, thé, jus de fruit, lait / toast, bagel, céréales / confiture, beurre, beurre de cacahuètes, fromage à tartiner et même du Nutella !! J’ai trainé à la table du p’tit dej. jusqu’à 10h30, heure à laquelle il fallait redonner nos sacs et tentes à Bougex pour la descente.

Nous avons repris tranquillement le chemin de la descente (pas par la piste noire) vers 11h30. Il faisait beau et on a bien profité de ses derniers instants sur le flanc de la montagne. La descente à durée environ 1h avec une petite pause pour le lunch. À l’inverse de la montée, je suis parti avec toutes mes couches (pull, manteau …) que j’ai enlevé au fur et à mesure, pour me retrouver en bas en short et t-shirt.

Une fois en bas, personne n’a trainé. Le temps de se dire en revoir et de se répartir dans les voitures et nous voilà reparti pour Québec. On m’a déposé chez moi en fin d’après midi, ce qui m’a permis de ranger mes affaires et de passer un soirée tranquille 🙂

Si vous avez l’occasion, je vous recommande cette activité !

Après tout ça il nous restait une seule question sans réponse … pourquoi fin septembre et pas pendant le “beau” mois d’aout !!!

Une “vidéo” mise sur YouTube par Bougex … bravo à celui qui me trouve !

Comments

comments

4 Responses to “Camping au Mont Sainte-Anne”

  • Simon

    Allo,

    Ne serais-tu pas, par hasard, le mec avec les lunettes fumées et le chandail orange à côté d’une tente de la même couleur??

    Sinon peut-être un manteau bleu assis à côté d’une fille, s’occupant d’une gamelle sur un réchaud??

  • jerome

    Non 🙂
    Ni l’un ni l’autre …

  • moi j’dirais… mais peu être un peu tard …que tu es déguisé en sherpa bleu tout fourbu et que tu veux réussir un prendre un sac à dos, des sacs et peut-être la glacière à ta droite!
    J’en profite pour t’envoyer un gros bec!
    Ton cousin tunisien

  • jerome

    non 🙂 … ou alors c’est un moment de la soirée dont je ne me rappelle plus.

    Je te renvoie ton bec, juste un peu plus froid 😀

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *